Expériences professionnelles : 8 modèles types à utiliser sur son CV

Comment rédiger le contenu d'une expérience pro sur le CV ? Découvrez 8 modèles types à réutiliser sur votre CV !

Quand on doit concrètement rédiger une expérience sur son CV, on se retrouve parfois bloqué car on ne sait pas comment organiser l’information. 

Doit-on simplement lister ses missions ? Comment montrer un projet qui n’était pas dans mes attributions officielles ? Comment séparer les tâches des résultats ? Et si je dois mettre en valeur des domaines de compétences très variés dans une même expérience ?

Avec le temps, nous avons identifié 8 modèles types d’expérience qui répondent à quasiment toutes les situations.

Vous êtes prêt ? Let’s go!


1. Le modèle “Bullet point”

Pour les juniors ou contextes connus

Exemple de modèle d’expérience « Bullet Point »

Description

Ce modèle type consiste à lister les missions sur 3 à 5 puces, les unes en dessous des autres. C’est l’un des modèles les plus répandus et accessibles.

Forces et faiblesses

Points fortsPoints faibles
Permet une lecture rapideNe permet pas d’exprimer un poste complexe
Très facile à comprendre
Plusieurs études ont montré l’efficacité des listes à puces comparées à des paragraphes (1)

Quand l’utiliser ?

  • pour les métiers et contextes simples à comprendre (par exemple, vous n’avez pas besoin de préciser un contexte particulier ni de décrire l’entreprise car elle est connue ou peu pertinente à décrire) ;
  • souvent adapté aux postes juniors (missions simples) ou aux métiers ultra-répandus (qui ne nécessitent pas d’explication supplémentaire pour comprendre le contexte, les spécificités de la mission ou de l’environnements)

Conseils pour l’utilisation

On recommande (dans la mesure du possible) : 

  • entre 3 à 5 puces pour chaque expérience (moins de 3 c’est un peu léger, du style « il n’a pas fait grand chose », et plus de 5 vous allez découragez votre lecteur) ;
  • entre 1 et 5 lignes pour chaque puce ;
  • si possible, commencez par les puces les + longues ;
  • si possible, terminez chaque puce entre 50% et 80% de la longueur de ligne (on prend de l’espace pour raconter ce qu’il faut tout en laissant du blanc pour respirer).

2. Segmentation par compétence

Pour les métiers multi-compétences

Exemple de modèle d’expérience « Par compétences »

Description

Ce modèle est particulièrement adapté pour répondre aux offres d’emploi qui demandent plusieurs compétences ou domaines d’interventions différents.

Vous allez lister vos 3 à 5 domaine de compétences pertinents, en utilisant une puce pour chaque compétence et en donnant des exemples d’application (et si possible, des résultats).

Vous pourrez structurer chaque puce de la manière suivante : 

  • Domaine de compétence #1 : descriptions des missions et résultats 
  • Domaine de compétence #2 : descriptions des missions et résultats 

Forces et faiblesses

Points fortsPoints faibles
Permet de répondre précisément aux demandes d’une offre d’emploiParfois un peu fourre-tout dans la seconde partie du paragraphe
Présentation claire des domaine de compétence
Facile à lire et à scanner pour le recruteur

Conseils d’utilisation

  • Indiquez les domaines de compétences en gras (et/ou souligné) pour les faire ressortir (et ainsi faciliter la lecture)
  • Chaque liste à puce fera idéalement entre 2 et 5 lignes maximum pour faciliter la lecture.
  • Concentrez-vous principalement sur les domaines demandées par l’entreprise dans l’offre d’emploi
  • Vous pouvez aussi ajouter une phrase de contexte au début pour décrire votre rôle et votre entreprise.

3. Projet technique

Pour les ingénieurs et techniciens

Exemple de modèle d’expérience « Projet Technique »

Description

Dans les projets informatiques, un découpage assez courant (notamment pour les dossiers de compétences en ESN) consiste à présenter chaque projet comme une expérience séparée, et à séparer chaque expérience en trois parties : contexte, missions et environnement technique.

Forces et faiblesses

Points fortsPoints faibles
Donne un aperçu complet des différents projetsPrend beaucoup de place
La structuration similaire sur chaque projet permet une lecture rapide pour le recruteur
Rempli bien l’espace si on est junior 

Quand l’utiliser ?

A utiliser : 

  • Si vous postulez dans un cabinet de conseil en ingénierie, dans une ESN (Entreprise de Service Numérique). 
  • Si vous êtes junior et avez peu de projets à votre effectif : cela donnera un aperçu exhaustif de votre savoir-faire

Conseils pour l’utilisation

Contexte : une phrase pour que l’on comprenne ce que ce projet devait apporter à l’entreprise quand il a été entrepris.

Missions : une liste à puces des principales missions effectuées dans le cadre du projet, et éventuellement les résultats obtenus.

Environnement technique : une simple liste de mots clés qui permettra au lecteur d’identifier rapidement les similitudes entre le projet et son propre environnement technique. Petit conseil : affichez en priorité les technologies que vous avez utilisées et qui sont demandées sur le poste que vous ciblez.

☝️Voir aussi le replay de notre atelier en ligne : Réussir son dossier de compétences pour postuler en ESN


4. Modèle multi-rôles

Pour les cadres et managers

Exemple de modèle d’expérience « Multi Rôles »

Description.

Si vous avez une expérience avec des responsabilités assez variées dans plusieurs domaines différents, il peut être intéressant d’opter pour l’expérience Multi Rôles. Pour l’utiliser, vous allez tout simplement séparer votre expérience en 3 ou 4 thématiques différentes qui représentent ce que vous souhaitez mettre en avant.

Forces et faiblesses

Points fortsPoints faibles
Présente clairement un rôle complexeDifficile de montrer une cohérence
Permet d’aller dans le détailNe peut être utilisé que sur une ou deux expérience max. (sinon prend trop de place).

Quand l’utiliser ?

  • Quand vous avez des responsabilités différentes dont certaines nécessitent des explications détaillées (par exemple avec une liste à puce, comme dans l’exemple ci-dessous).
  • Quand vous êtes en veille “passive” (pas de recherche d’emploi) pour présenter votre poste actuel

Conseils d’utilisation

  • Essayez d’ajouter une phrase de contexte au début pour qu’on comprenne pourquoi votre poste est ainsi structuré (une description englobant l’ensemble des rôles serait utile).
  • Attention rappel : il n’est pas nécessaire de mentionner toutes vos casquettes ou tous vos rôles, concentrez-vous sur ceux qui sont nécessaires pour le poste que vous visez.
  • A utiliser principalement sur l’expérience la + récente (ou les 2 plus récentes) car elle donne beaucoup de détail. Pour les expériences plus anciennes, simplifiez au maximum.

5. Veni, Vidi, Vici

Pour les consultants

Exemple de modèle d’expérience « Veni Vidi Vici »

Description

Ce modèle est tout particulièrement adapté aux consultants qui sont chargés de changer une situation spécifique. Elle se décline en trois parties : contexte, actions, résultats qui résument quasiment de manière chronologique l’intervention du consultant : avant, pendant, et après (l’équivalent moderne du veni, vidi, vici).

Forces et faiblesses

Points fortsPoints faibles
Présentation claire de la problématiqueParfois difficile de voir la cohérence entre les actions et les résultats
Présentation claire des résultatsPrend de la place

Quand l’utiliser ?

  • Pour les missions de conseil ou les expériences qui se sont principalement concentrées sur un projet de transformation avec des résultats probants.
  • Quand un ensemble d’actions a amené à un résultat final mesurable (sans qu’il soit possible d’identifier spécifiquement les impacts de chaque action individuelle).

Conseils d’utilisation

Contexte (ou Problématique). Vous commencerez par une phrase de description qui décrit la situation au moment où vous êtes arrivés, si possible en insistant sur la gravité de la situation. Cette étape est importante pour que le lecteur de votre CV puisse s’identifier à la problématique que vous avez résolue.

Missions. Une liste à puces des principales actions effectuées pour changer la situation. N’hésitez pas à mentionner des chiffres.

Résultats. Un ou plusieurs résultats, si possible chiffré(s) (si le chiffrage n’est pas possible, mentionnez des résultats qualitatifs).

6. Expériences Projets

Pour les professionnels du projet

Exemple de modèle d’expérience « Expérience Projet »

Description

Il arrive parfois qu’une expérience se soit structurée autour de 2 ou 3 projets et qu’il soit alors difficile de la résumer. Vous pouvez alors découper votre expérience en 2 ou 3 parties, une partie consacrée à chaque projet.

Forces et faiblesses

Points fortsPoints faibles
Présente clairement les différents projetsNe peut être utilisé que sur une ou deux expérience max. (sinon prend trop de place).
Permet d’aller dans le détail

Conseils d’utilisation

Si vous avez peu de place, utilisez des listes à puce : 

  • Projet #1 (description rapide du contexte) : missions + résultats.
  • Projet #2 (description rapide du contexte) : missions + résultats.
  • Projet #3 (description rapide du contexte) : missions + résultats.

7. Évolution de carrière

Exemple de modèle d’expérience « Evolution de carrière »

Description

Parfois, il peut être pertinent de montrer une évolution de carrière au sein d’une même entreprise. C’est un storytelling très simple qui montre qu’on nous a confié des responsabilités de plus en plus importantes.

Forces et faiblesses

Points fortsPoints faibles
Présente une évolution de carrièreLe contenu des anciennes expériences n’est pas toujours pertinent (pas grave si vos expériences récentes compensent)
Permet d’atténuer l’importance des expériences peu alignées avec le poste

Quand l’utiliser ?

A utiliser quand vous souhaitez montrer une évolution de poste sans trop mettre en avant les intitulés de vos premiers postes (qui

Variante

Si on souhaite détailler le contenu des anciennes expériences, on peut aussi segmenter le contenu de la sorte :

Conseils d’utilisation

Si vous avez plusieurs expériences, listez-les par ordre ante chronologique. Indiquez la période en début de paragraphe.

8. Résumé de carrière

Pour les reconversions ou ceux qui ont +15 ans d’expérience

Description

En titre d’expérience, vous indiquez un titre générique qui vous permettra de regrouper un ensemble d’expériences à peu près similaires. Objectif : montrer votre passé tout en prenant un minimum d’espace.

Forces et faiblesses

Points fortsPoints faibles
Montre d’un clin d’œil votre parcours Pas toujours pertinent à utiliser
Donne peu d’importance aux éléments ancien
Prend très peu d’espace

Quand l’utiliser ?

  • Si vous avez plus de 15 ans d’expérience, il est probable que vos premiers jobs ne soient plus aussi importants qu’au début. Si cependant vous souhaitez les garder sur votre CV car ils dénotent quelque chose d’important (par exemple que vous connaissez bien le terrain)
  • Si vous êtes en reconversion professionnelle, la première partie de votre carrière n’est peut-être pas intéressante pour le recruteur. Contentez-vous alors d’un résumé comme celui-ci (attention cependant, dans les reconversions, les compétences transférables sont très importantes, choisissez uniquement le Résumé de Carrière en connaissance de cause).

Conseils d’utilisation

  • Listez les expériences par ordre ante chronologique, une ligne pour chaque expérience. Indiquez la période en début de paragraphe.
  • N’utilisez ce type de format que si c’est pertinent de montrer vos anciennes expériences. Parfois, il vaut mieux ne rien dire pour ne pas prendre de place inutilement.

Organiser l’information, c’est essentiel !

L’organisation de l’information est essentielle sur un CV. Avec une bonne organisation de l’information, le recruteur comprendra mieux votre parcours, et donc vos compétences !

Notes

(1) Risavy, Stephen D. « The Resume Research Literature: Where Have We Been and Where Should We Go Next? » Journal of Educational and Developmental Psychology 7, no 1 (14 février 2017): 169. https://doi.org/10.5539/jedp.v7n1p169.

Créer son CV en ligne avec DoYouBuzz